Vigik : explication de cette nouvelle norme sans contact !
Posted on: janvier 25, 2018, by : admin9879
Vigik : explication de cette nouvelle norme sans contact !

Développée par La Poste, la norme Vigik devient, au fil du temps, un élément récurrent de la protection des propriétés privées. Peut-être avez-vous déjà remarqué certains halls d’immeubles ou encore diverses parties communes protégés par cette norme ? Avec un simple badge, il devient aisé de limiter, ou non, les accès selon le statut auquel vous appartenez. Comment fonctionne donc cette technologie qui se démocratise de plus en plus au fil des ans ?

 

Vigik : sécuriser en toute simplicité !

 

La technologie Vigik sert notamment aux différents services appartenant aux PTT, mais pas que ! En effet, cette norme permet également d’autoriser des accès à certains organismes au préalable sélectionné par le propriétaire, le syndicat de propriétaires ou encore l’installateur.

Ainsi, lors de la mise en service, il est possible de déterminer à l’avance quels seront les organismes agréés qui pourront pénétrer au sein de la propriété. Les services postaux, qui gèrent les boîtes aux lettres ou les batteuses d’une résidence, mais également d’autres professionnels, selon les besoins, comme les agents d’entretiens, les électriciens, les agents GRDF ou Enedis, et d’autres encore.

L’avantage de Vigik est d’être modulable et de centraliser les accès. Actuellement, même les locataires sont équipés d’un badge de ce type permettant l’accès à leurs domiciles (heureusement, direz-vous).

Dans une certaine mesure, ce système s’apparente beaucoup à ce que l’on nomme les Pass PTT, qui reprennent ce concept, mais en proposant plusieurs versions de clés en lieu et place d’un badge sans contact. Si les résidents d’un immeuble ne seront que peu impactés par cette mise en place, c’est surtout du côté des professionnels que cette norme vient changer quelques habitudes.

 

Un système pensé pour les professionnels !

 

En effet, le système Vigik est avant-tout pensé pour faciliter les déplacements et interventions des professionnels au sein d’une résidence privée. Comme cité un peu plus haut, nous pouvons y retrouver des têtes connues, comme La Poste ou Enedis. Toutefois, ceux-ci doivent au préalable obtenir un appareil de charge.

Vigik : explication de cette nouvelle norme sans contact !Les badges sont programmés pour devenir inactif au bout d’un certain temps ou au bout d’un certain nombre d’utilisation. Un appareil de charge permet de réactiver ce dernier pour que les employés d’une entreprise puisse l’utiliser. Actuellement, un badge de professionnel se désactive automatiquement après plus de trois jours. Ainsi, même en cas de vol ou de perte, ce dernier s’invalide directement passé ce délai afin d’éviter que de mauvaises mains puissent pénétrer impunément dans des propriétés privées.

Le badge d’un résident, lui, se distingue du fait qu’il n’a pas besoin d’être rechargé et n’est restreint par aucune limite d’utilisation. Bien entendu, ces derniers ne fonctionnent que pour l’immeuble de leurs domiciles.

Pour conclure, la norme Vigik est notamment pensée pour faciliter les déplacements professionnels au sein d’une résidence privée. Les installateurs de ce système peuvent être variés, mais tous doivent répondre à des critères spécifiques imposés par l’association du même nom et ce afin de limiter les fraudes. Pour le reste, la démocratisation de cet outil permet d’accélérer les interventions au sein des résidences tout en sécurisant et en protégeant les espaces privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *